WebCleaner supprime les avis Google négatifs *

* et sur tout site de notation : Pages Jaunes, Tripadvisor, Trustpilot, 60 Millions et sur tout blog ou site Internet (Blogger, Over-blog …)

Supprimer un avis Google négatif, les faux avis et les commentaires diffamatoires

Lire la vidéo
Lire la vidéo

Professionnels : vous en avez assez de recevoir de faux avis Google négatifs ? Et de supporter de mauvaises notes injustifiées et des commentaires diffamatoires ?

Vous êtes victime d’une campagne de dénigrement par la concurrence sur Intrnet ?

Webcleaner peut augmenter avec vous votre note globale ou effacer tous les avis en supprimant vos comptes par action juridique en 1 à 4 semaines.

Vous souhaitez supprimer un avis Google négatif insincère nuisant injustement à la réputation de votre entreprise ?

WebCleaner supprimera les avis Google illicites et les avis postés sur les sites Internet de notation. Tels TrustPilot, Tripadvisor, La Fourchette. Mais aussi sur Blogger / Blogspot ainsi que les avis Facebook

Ces contenus supprimés seront ensuite effacés par nos soins des résultats Google et de tous les moteurs de recherche.

Les avis Google, TrustPilot, TripAdisor, Pages Jaunes ...

S’il n’y avait que des avis positifs sur les différentes fiches d’entreprises telles Google My Business, TripAdvisor, TrustPilot, Pages Jaunes… personne certainement n’aurait à redire et accepterait sans difficulté ces fiches. Fiches qui sont entièrement détenues par ces entreprises de notation qui les publient. Le « propriétaire » n’ayant qu’un accès de gestion, sans aucune possibilité de suppression de ces fiches et de ses notations subies.

Or, la critique, puisqu’il s’agit de donner son avis en félicitant ou en faisant grief à l’établissement noté, comporte bien évidemment de bonnes et de mauvaises notes. Ces notes induisent une moyenne matérialisées par des étoiles de 1 à 5 étoiles permettant d’évaluer en un coup d’oeil la notoriété d’une entreprise et la satisfaction de ses clients.

Cette information n’est pas dépourvue d’intérêt, quand elle permet de mettre en avant les meilleurs établissements et de signaler au consommateur ceux qui ont mécontenté leur clientèle. Ce qui serait le cas dans un monde parfait, bien que les fiches de notation sont crées sans l’autorisation du propriétaire, si toutes les notes et tous les avis et commentaires étaient sincères et mesurés ! Mais ce n’est bien souvent pas le cas quand les clients, quand ils ne sont pas de faux clients, profitent de cette possibilité de notation pour pratiquer le dénigrement, par mauvais esprit, rancune ou malveillance. Ou encore pour bénéficier d’une réduction en échange du retrait de l’avis négatif !

La crédibilité des avis

 

Il est courant que les personnes publiant ces avis soient de faux clients : des concurrents, d’anciens salariés ou bien des personnes jalouses. Ces usurpateurs peuvent créer différents comptes aux fins de produire une calomnie impactant directement le chiffre d’affaire de l’entreprise alors discréditée.

La notation TrustPilot ou Google ne reflète alors qu’aléatoirement la réalité de la satisfaction client, quand il est permis à quiconque y compris la concurrence cherchant à nuire, de multiplier des avis, dans une campagne de notation négative. Cela est fréquent. Et le professionnel, parfois menacé par de vrais clients de mauvais avis s’il n’offre pas une réduction ou une gratuité n’a pour unique solution que de céder. Ou de faire noter ses amis et connaissances pour compenser une mauvaise notation. Ainsi la boucle des avis non authentiques et insincère est bouclée !

La vérification peu fiable des avis

Or, si le dénigrement est un délit, comment prouver à Google My Business, TrustPilot ou TripAdvisor que des avis sont de faux avis ? Et comment avoir gain de cause ?
Quand la page de détection des fraudes de TripAdvisor indique ce qui suit :

« Il serait peu pratique pour nous de vérifier les détails des avis. »

Trustpilot semble permettre à toute personne de poster des avis, sans aucune vérification de sincérité, c’est à dire sans vérification sommaire du fait que le commentateur est bien client ni que son grief éventuel est bien fondé (se plaindre mais parfois se plaindre de quoi ? De la couleur de la peinture des murs ?)

TrustPilot dit sur son site : « Notre logiciel de détection de fraude détecte automatiquement les avis suspects et supprime les faux avis. Nous avons passé des années à développer et à peaufiner les algorithmes avancés et l’intelligence artificielle qui constituent sa base, et nous continuons à investir massivement dans ce domaine. Notre logiciel est soutenu par nos experts, qui enquêtent sur les signalements d’utilisation abusive de notre plateforme. »
Voir : https://fr.trustpilot.com/trust/combating-fake-reviews

 

Les plateformes de notation : juges et parties !

Cependant lorsqu’une entreprise conteste un commentaire qui apparaît comme diffamatoire ou fallacieux, TrustPilot demande une preuve d’expérience d’achat à l’auteur du commentaire mais sans la soumettre à l’entreprise qui l’aurait émise. Résultat, TrustPilot ne démontre aucune vérification véritablement effectuée et le commentaire en question bien que fallacieux continue tout de même d’être affiché sur Trustpilot !
Pire, lors de la demande d’examen d’un commentaire, TrustPilot conserve l’impact négatif de celui-ci sur la note générale de l’entreprise évaluée, un non sens total qui dénote une partialité établie. L’entreprise évaluée est toujours présumée coupable alors que le doute, sans élément factuel, devrait lui bénéficier. Nous allons voir pourquoi. C’est à dire quel est l’intérêt pour ces plateformes de favoriser la présence d’avis négatifs.

Pourquoi Google et TrustPilot refusent de supprimer les fiches​

Les plateformes de notations telles Google My Business ou TrustPilot s’arrogent le droit de reprendre le nom, la marque parfois, la charte graphique, le logo, sans le consentement de leurs propriétaires.

Ils tirent profit en termes de trafic de la création de fiches de notation. Mais aussi par le fait que les mauvais avis inciteront les propriétaires à s’abonner à une offre dédiée pour avoir une meilleure capacité de gestion des avis, grâce à la mise à disposition d’une équipe dédiée TrustPilot, par exemple.
Voir : https://support.trustpilot.com/hc/fr/articles/215949867-Contacter-l-%C3%A9quipe-de-support-de-Trustpilot-

Extraits : – « Pour obtenir l’accès à notre Chat en direct, il est possible que vous deviez passer à un abonnement supérieur. » – « En fonction de votre abonnement, vous pouvez demander que notre équipe de support vous rappelle. »

TripAvisor, Google MyBusiness, TrustPilot imposent une fiche de notation qu’ils proposent de gérer au travers d’un outil payant. En clair, c’est la mauvaise note qui engage le professionnel à se prémunir contre l’attaque faite à son image, par l’achat d’un abonnement lui permettant d’augmenter sa capacité de réponse.

On peut dire alors que dans ces cas là, qui sont nombreux, les plateformes de notation occasionnent un effort superflu, une nuisance véritable et même un trouble illicite aux gérants d’entreprise que sont les restaurants, les hôtels et les boutiques…

Flou juridique

Google a son siège en Californie, TrustPilot au Danemark. Ils ne répond pas de la loi française et se défendant sur la base des lois américaines et danoises. Du « free speach », cette liberté d’expression pourtant chère aux Français.

Pourquoi existe t-il aussi peu de jurisprudences en France ?
Cela tient d’une part au caractère international des sociétés.
Absence de personnalité juridique en France : ces grandes sociétés ont la volonté d’échapper à la loi et ont donc pour la plupart aucune représentation en France.

Le TGI de Paris a refusé la suppression d’une fiche Google My Business d’une dentiste au nom de la liberté d’expression le 12 avril 2019 alors même qu’il a été reconnu que les coordonnées de la requérante était bien des données personnelles.
Le tribunal a estimé que « l’identification de chaque professionnel concerné, comme sujet d’un forum sur lequel les internautes postent leurs avis, relève d’un intérêt légitime d’information du consommateur, étant précisé que les droits de la personnalité des professionnels en cause sont protégés par les droits de la personnalité, non contestés ici, de signaler les propos dépassant les limites admissibles de la liberté d’expression ».

Ainsi, le droit à l’information, le droit à l’anonymat et la capacité du professionnel à répondre aux avis ont permis aux juges de qualifier ces fiches de licite et d’en refuser le retrait.

 

Est-il possible de supprimer sa fiche Google ou TrustPilot ?

Quand un professionnel souhaite supprimer sa fiche Google My Business, par exemple, il croit que cette possibilité de suppression lui est offerte quand il se rend dans son compte Google et voit le bouton « Supprimer définitivement ». Or, cette option est un leurre, qui marquera la fiche comme « fermée définitivement » avec tous les avis visibles. Jusqu’à ce que les algorithmes de Google établissent que l’établissement est ouvert et la rétablisse telle qu’elle était.
La suppression réelle de la fiche avec ses notes n’est pas permise par Google.
TrustPilot refuse également la suppression des fiches et explique clairement que son modèle commercial repose sur la captation des données de marque des enseignes à l’unique fin de vendre un abonnement permettant aux professionnels de répondre mieux aux avis laissés par l’entremise d’une équipe dédiée aux questions et signalements.

Lire sur TrustPilot : « Comment fonctionne le modèle économique de Trustpilot ? »

Que peut-on faire ?

La possibilité de supprimer sa fiche Google / Trustpilot / Tripadisor devrait être offerte à tout professionnel souhaitant supprimer sa fiche sur laquelle il estime le risque de subir une atteinte est plus grand que le bénéfice supposé pour le consommateur.

Les avis sont tellement répandus que cela ne serait qu’exceptionnel tant les professionnels souhaitent bénéficier de cette visibilité.

Pour ceux qui souhaitent supprimer leur fiche Google ou supprimer leur fiche TrustPilot… WebCleaner a une solution.

Cette solution est technique à défaut d’être juridique. Il ne s’agit pas d’une action en « truc et astuce » par deux clics mais d’une solution qui est l’aboutissement d’un travail de plusieurs années, réalisé par une équipe compétente et aguerrie.

Confiez-bous votre demande pour un devis gratuit et rapide.

Comment supprimer tous les avis Google négatifs sur ma fiche Google My Business ?

Supprimer tous les avis de ma fiche Pages Jaunes ?

Prestation garantie : voir nos CGV

Pour supprimer vos avis sur un site Internet, indiquez-nous les pages web indésirables par le formulaire de demande de devis gratuit.

Notre connaissance technique et juridique, ainsi que notre connaissance des réseaux et notre relationnel nous permettent aujourd’hui de supprimer vos avis négatifs après une étude préalable gratuite.
En quelques semaines maximum, vos avis négatifs sur Google, TrustPilot, Facebook, Pages Jaunes,  … seront supprimés sur Google et sur Internet !

Demande de suppression d'un avis négatif ?

devis gratuit sous 24h !





    Vous pouvez aussi nous joindre directement par mail à [email protected] ou par téléphone au 0781183653 (devis uniquement par mail).